Affichage du code PML – 'pml/index.pml' :

   1 <pml <%scripts>pmldoc.pss>

   2 §coché <p.liste <b ><*>>

   3 §code <p.code>

   4 §encadré <div #style=border:1px\ solid\ black;padding:5px>

   5

   6 <meta #name=keywords #content='''science-fiction, Lunatique, DAS, Orion, PML, Markup Language, HTML, ePub'''>

   7 <meta #name=author #content=Jean-Luc\ Blary>

   8 <link #rel=stylesheet #href=<pmlroot>pml/pmldoc.css #type=text/css>

   9 <title PML – <@home>>

  10

  11 # Génération de classes pour boutons

  12 <dégradé #bleu ##00e0ff ##004090>

  13 <dégradé #gris ##e0e0e0 ##808080>

  14 <dégradé #orange ##ffe000 ##ff8000>

  15 <dégradé #cyan ##00e0e0 ##008080>

  16 <dégradé #bordeaux ##c00000 ##600000>

  17 <dégradé #vert ##80ff80 ##009000>

  18 <dégradé #jaune ##ffff80 ##d0d000>

  19 <dégradé #violet ##ff50a0 ##800050>

  20

  21 <div #style=display:table;width:100%;height:100vh

  22 ———›# Colonne de gauche avec menu

  23 ———›<div #style=min-width:200px;display:table-cell;background:#e0e0e0;border-right:2px\ solid\ grey;padding-top:10px;background-image:url(<pmlroot>index_fond.jpg);background-attachment:scroll;background-position:top\ left;background-repeat:repeat;

  24 ———›———›<p.centre <img #<pmlroot>images/pml225.png #style=width:190px>>

  25 ———›———›<espace>

  26 ———›———›# Ajout des boutons

  27 ———›———›<table.bouton

  28 ———›———›———›<tr #height=24px <td.bouton+orange <a.neutre #<pmlroot>index.pml   <@home>  >>>

  29 ———›———›———›<trv>

  30 ———›———›———›<tr #height=24px <td.bouton+bleu <a.neutre #<pmlroot>pml/pmldoc.pml <blanc   <@Documentation>  >>>>

  31 ———›———›———›<trv>

  32 ———›———›———›<tr #height=24px <td.bouton+bordeaux <a.neutre #<pmlroot>pml/download.pml <blanc   <@Downloading>  >>>>

  33 ———›———›———›<trv>

  34 ———›———›———›<tr #height=24px <td.bouton+violet <a.neutre #<pmlroot>pml/changelog.pml #target=_blank <blanc   Changelog  >>>>

  35 ———›———›———›<trv>

  36 ———›———›———›<tr #height=24px <td.bouton+vert <a.neutre #<pmlroot>pml/sources.pml   <@understand_PML>  >>>

  37 ———›———›———›<trv>

  38 ———›———›———›<tr #height=24px <td.bouton+jaune <a.neutre #<pmlroot>pml/contact.pml   <@contact>  >>>

  39 ———›———›———›>

  40 ———›———›>

  41 ———›# Affichage principal

  42 ———›<div #style=display:table-cell;padding-left:10px;padding-right:10px;vertical-align:top;

  43 ———›———›<div #style=background-image:url(<pmlroot>index_fond.jpg);background-attachment:scroll;background-position:top\ left;background-repeat:repeat;

  44 ———›———›———›<p.arial+centre #style=font-size:50px;line-height:60px <b <pm <vert P>ersonnalisable <vert M>arkup <vert L>anguage>>>

  45 ———›———›———›<p.arial+centre #style=font-size:40px;line-height:40px <b <pm <@Presentation>>>>

  46 ———›———›———›>

  47 ———›———›<espace>

  48 ———›———›<version>

  49 ———›———›<espace_demi>

  50 ———›———›<h2 Pourquoi PML ?>

  51 ———›———›<p PML est né de l’idée qu’on pouvait à la fois rendre les documents HTML plus simples, plus lisibles et plus puissants.>

  52 ———›———›<coché Plus simples, parce qu’en remplaçant le système de balises ouvrantes et fermantes par des balises englobantes, on réduit l’encombrement de celles-ci.>

  53 ———›———›<coché Plus lisibles, parce que grâce à la réduction de l’encombrement des balises et à un système de métabalises, on se rapproche du texte natif.>

  54 ———›———›<coché Plus puissants, parce qu’on peut, grâce aux métabalises, utiliser des commandes plus courtes qui en font davantage.>

  55 ———›———›<espace>

  56 ———›———›<p Tout fichier HTML est directement convertible en PML et vice-versa.>

  57 ———›———›<espace>

  58 ———›———›<h2 Principe>

  59 ———›———›<p Le principe de base de PML consiste à remplacer le groupe>

  60 ———›———›<code \<balise\>texte\</balise\>>

  61 ———›———›<p par>

  62 ———›———›<code \<balise texte\>>

  63 ———›———›<p le texte pouvant lui-même contenir des balises.>

  64 ———›———›<espace_demi>

  65 ———›———›<p <u Exemple :>>

  66 ———›———›<p Pour afficher « Chapitre 1<er> », il faut coder en HTML :>

  67 ———›———›<code \<h1\>Chapitre 1\<sup\>er\<sup\>\</h1\>>

  68 ———›———›<p En PML de base, on peut déjà écrire plus lisiblement :>

  69 ———›———›<code \<h1 Chapitre 1\<sup er\>\>>

  70 ———›———›<p Mieux ! Grâce aux métabalises, en définissant une métabalise <arialb chapitre> et une métabalise <arialb er>, ça peut devenir :>

  71 ———›———›<code \<chapitre 1\<er\>\>>

  72 ———›———›<p Difficile de faire plus court et plus lisible, non ?>

  73 ———›———›<espace_demi>

  74 ———›———›<p PML dispose de fonctionnalités très puissantes :>

  75 ———›———›<p.liste définition de constantes, pour éviter de répéter des mots ou des bouts de texte plusieurs fois dans un document ou dans un ensemble de pages ;>

  76 ———›———›<p.liste usage de littéraux, stockés dans des fichiers de langue (selon le principal standard des outils multilingues) pour un affichage tenant compte automatiquement de la langue courante ou définie ;>

  77 ———›———›<p.liste appel de routines en Python pour des affichages dynamiques ou paramétrés (ex. avec une base de données). ;>

  78 ———›———›<p.liste Lignes ou blocs conditionnés par la présence ou la valeur d’une ou plusieurs constantes, pour un affichage personnalisé.>

  79 ———›———›<p.liste etc.>

  80 ———›———›<p et tout ça rien qu’avec des balises !>

  81 ———›———›<h2 Utilisation pratique>

  82 ———›———›<p PML a été développé aussi bien pour créer des pages HTML utilisables n’mporte où que pour créer des ePub ou même pour gérer des sites Internet complets (grâce à une interface permettant d’appeler directement des pages PML depuis un navigateur, aussi simplement que si c’était du HTML, du PHP ou autre…)>

  83 ———›———›<p L’un des utilitaires permet également de convertir un fichier HTML ou un ePub en un document PML.>

  84 ———›———›<h2 Pour aller plus loin…>

  85 ———›———›<p.liste Vous pouvez consulter la documentation en ligne en cliquant sur <arialb <@Documentation>>>

  86 ———›———›<p.liste Vous pouvez télécharger les différents modules et tester vous-même (<arialb <@Downloading>>), y compris la documentation sous forme d’ePub.>

  87 ———›———›<p.liste Vous pouvez même regarder le code source de toute page de ce site en cliquant sur le bouton <arialb <@understand_PML>> présent sur ladite page.>

  88 ———›———›<espace>

  89 ———›———›<encadré

  90 ———›———›———›<p.centre Pour afficher le code source de la présente page, cliquez ici :>

  91 ———›———›———›<table <tr <td.bouton+gris <a.neutre #<pmlroot>source.pml?src=<document>&lang=<lang> #target=_blank   <@show_PML_code>  >>>>

  92 ———›———›———›<espace_demi>

  93 ———›———›———›<p <u <b Note :>> Le code source des différentes pages est volontairement non optimisé (càd styles et métabalises directement sur la page au lieu d’être dans des .css et .pss) afin de mieux montrer la simplicité de mise en œuvre.>

  94 ———›———›———›>

  95 ———›———›#Pied de page

  96 ———›———›<hr>

  97 ———›———›<p.centre+p10 © 2017 Jean-Luc-Blary>

  98 ———›———›>

  99 ———›>


© 2017 Jean-Luc-Blary