Science & Vie, tous les numéros

1913-1922
    Accueil       Science & Vie       S&V 1913-1922       S&V 1923-1927    

 

no 56 

no 57

 no 58

juillet 1921 – 196 pages

• Les travaux projetés pour la création du port de Paris

• La manutention mécanique des vins dans les grands chais modernes

• La fabrication d’un bon violon relève de l’art le plus subtil

• Un démarreur mécanique pour autos

• Le truquage des tableaux décelé par la radiographie

• Le téléphonomètre indique le nombre et la durée des conversations

• La révélation des défauts invisibles des métaux par un appareil magnétique

• Un type perfectionné de télégraphe ultra-rapide

• Les « poissons volants » volent-ils ? Non ; ils planent, tout simplement

• L’élévation de l’eau par l’air comprimé, la vapeur et les mélanges tonnants

• Un nouveau système de suspension pour voitures automobiles

• La benne automatique remplace la main-d’œuvre humaine

• La pourpre, insigne du pouvoir suprême, provient d’un vulgaire mollusque

• L’électricité dans la moyenne industrie et dans les petits métiers

• L’impression rotocalcographique et la lithographie moderne

• Les cerfs-volants militaires du capitaine George

• La transformation des courbes au moyen d’un appareil spécial

• Une nouvelle machine électrique pour la fabrication des balais

• Le cyclecar est un excellent petit véhicule

• Des segments de piston qui ne fuient pas

• Les à-côtés de la science (inventions, découvertes et curiosités)

• Le « cyclotracteur » peut s’adapter à toutes les bicyclettes

• Peindre et vernir à l’air comprimé


© 2021 Jean-Luc-Blary