Science & Vie, tous les numéros

1913-1922
    Accueil       Science & Vie       S&V 1913-1922       S&V 1923-1927    

 

no 1 

no 2

 no 3

mai 1913 – 180 pages

• La transmutation et les expériences de Ramsay

• La pose et la réparation des câbles sous-marins

• Les nouveaux procédés dans l’art de construire

• La stabilisation des aéroplanes par dispositifs automatiques

• L’assaut international des marchés de l’Amérique du Sud

• L’alcool solide et ce qu’on vend sous ce nom

• Les grands travaux d’irrigation en Égypte

• Nouvelles pompes électriques submersibles pour l’épuisement des eaux dans les mines

• Procédé pour extraire instantanément les racines cubiques et les racines cinquièmes

• Haut fourneau niuveau modèle à parois minces

• Les Autobus de Paris, ce qu’ils coûtent, ce qu’ils rapportent

• La traversée des écluses du canal de Panama

• Comment s’évader de la morphine

• Les microbes chez le coiffeur

• Inventions bizarres et brevets impossibles

• Une machine qui peut remplacer le bras du forgeron – Pont à double bascule en construction à Chicago – Deux baromètres de construction bien facile

• LES CLASSIQUES DE LA SCIENCE : La synthèse chimique

• La tactique meurtrière de l’instinct

• La fabrication des pavés de bois par la Ville de Paris

• Les dangers des rayons X – La main-d’œuvre chinoise à Panama – Comment installer chez soi un poste récepteur de télégraphie sans fil – Pour éviter les pannes de tramways

• Ce qui préoccupait le monde savant au mois de mai il y a juste un siècle – Le tout dernier cri pour l’entraînement des boxeurs – De l’eau à haute pression toujours prête – Les cheveux des mazlades s’amincissent – Pour retrouver noyés et trésors – La truite peut faire du 35 à l’heure

• Faudrait-il tout jeter bas dans nos grandes villes ?

• Quelques petites inventions plus ou moins pratiques – Nouvel appareil de sauvetage – Il y a des poissons qui meurent du mal de mer – Le cinéma a pénétré dans les salles d’attente – La belle musique se véhicule au village – La dernière machine à nager est suédoise – L’emploi du chalumeau oxhydrique pour percer les hublots de navire – Un tricycle à moteur inventé par une Londonienne

 

  Télécharger CBZ (92 Mo)         Télécharger PDF (96 Mo)  

© 2021 Jean-Luc-Blary